Catégories
Folklore

🕵️‍♂️🗺

Dans le cadre de la mise à jour d’un indicateur de la plateforme « Open data Gazette », je me suis plongé dans les monuments historiques, dans l’espoir d’en faire une belle base de données.

Le ministère de la culture publie une liste des monuments historiques. Malheureusement, la géolocalisation a été réalisée à partir des adresses, qui sont parfois incomplètes. Elle est donc assez imprécise pour un certain nombre de monuments. Dans certains villages, tous les monuments classés sont localisés au même endroit, au centre du-dit village.

« Cela fait partie des améliorations que nous envisageons pour l’avenir, mais je ne suis pas en mesure de vous donner un calendrier pour le moment », m’a répondu un responsable, qui notait qu’ils étaient tributaires d’anciennes bases de données. Une autre responsable me mentionnait une complexité dans le passage du Lambert aux degrés décimaux.

Pour trouver des localisations plus précises, je me suis donc tourné vers OpenStreetMap, où les monuments sont référencés et beaucoup mieux géolocalisés. On peut les trouver en deux-trois fonctions dans l’API.

Petit détective

Un petit nombre de monuments, néanmoins, n’ont pas été correctement identifés – notamment à Montpellier. Je me suis donc transformé (avec bonheur) en petit détective pour parcourir les documents relatifs aux monuments historiques de Montpellier, vérifier une référence dans un cadastre, m’assurer que les contours dessinés sur deux zones ne sont au final qu’une seule et même zone…

Ainsi, deux parcelles cadastrales recouvrent les vestiges d’une ancienne synagogue, dans le centre-ville de Montpellier. En regardant les différents arrêtés de classement, on se rend compte qu’une parcelle est classée aux monuments historiques, mais que l’autre reste à l’inventaire supplémentaire. Petit problème, l’arrêté de classement parle de la parcelle cadastrale HR 174, quand le cadastre actuel évoque une parcelle HR 362.

Comment être sûr que ce sont les mêmes ? L’administration est bien faite, un historique des évolutions cadastrales est accessible sur data.gouv.fr. Ce fichier me confirme que HR174 est devenu HR362 le 16 juillet 2009. Ne me demandez pas pourquoi.

Ainsi donc, j’ai amélioré OpenStreetMap. Quel plaisir. Et vous ? Votre soirée ?

PS : le fichier amélioré a été ajouté sur data.gouv.fr, quelques 10 000 monuments n’ont pas été croisés avec OSM, soit parce qu’ils n’étaient pas référencés comme monuments historiques (ref:mhs), soit parce qu’ils n’étaient pas identifiés avec un identifiant Mérimée.

Une réponse sur « 🕵️‍♂️🗺 »

Bonjour et félicitations pour cette contribution. J’ai l’impression que le côté ‘petit détective’ est un ressort assez fort pour la contribution (enquête sur le terrain, dans les bases disponible, par téléphone, dans la presse, …). Bonne cartographie sur OpenStreetMap, 1 mot dont la petite abréviation est OSM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *