Catégories
Compol

Campagnes en ligne en 2012

J’interviens samedi matin dans le cadre des Journées d’Été (JdE) d’EELV pour un panorama des différents éléments s’annonçant comme les plus importants des campagnes en lignes en 2012.

Vous pouvez la retrouver ici (elle est sous licence CC) :

Au menu donc, organisés autour des quatre piliers de la webpolitique (information, communication, mobilisation, organisation) un large éventail après une mise au point sur l’intérêt de l’Internet :

  • la base de données : constituer et utiliser des bases de données les plus complètes possible (avec e-mail et numéro de téléphone) pour envoyer des messages réguliers, directs et personnalisés tout au long de la campagne et maintenir le contact;
  • data-telling, ou comment faire plus de pédagogie et utiliser les données et la simulation pour expliquer son programme;
  • la vidéo au coeur de la campagne, avec l’arrivée dans chaque maison de plusieurs chaînes gratuites d’information continue;
  • l’importance des archives et du fact-checking permis par Internet, c’est à dire la confrontation de la parole des candidats avec leurs discours précédents et la possibilité de l’exploiter pour expliquer une cohérence ou démystifier une rumeur;
  • l’utilisation de Twitter, aussi inutile que nécessaire, plutôt pour l’image auprès des influents dans les médias et pour les toucher directement;
  • l’organisation et l’identification des soutiens grâce aux réseaux sociaux qui sont devenus un nouvel espace de discussion et de débat public.

Ajouté à cela, quelques pistes pour avoir une campagne innovante, notamment le fait des tester souvent et adapter en fonction des chiffres ensuite.

N’hésitez pas à commenter et reprendre ! Et merci à Netpolitique pour l’inspiration.

Une réponse sur « Campagnes en ligne en 2012 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *