Catégories
Techjournalisme

Mon client Twitter idéal…

Je suis sûr que vous connaissez Twitter, l’outil de micro-blog qu’il est bon de connaître actuellement tout comme Facebook l’était l’an dernier. C’est un outil assez simple en apparence qui n’a pas fini de dévoiler ses capacités. Il reste déjà à trouver le meilleur moyen de l’utiliser.

Je suis sûr que vous connaissez Twitter, l’outil de micro-blog qu’il est bon de connaître actuellement tout comme Facebook l’était l’an dernier. C’est un outil assez simple en apparence qui n’a pas fini de dévoiler ses capacités. Il reste déjà à trouver le meilleur moyen de l’utiliser.

Twitter est un outil de micro-blogging assez simple d’apparence. Le principe repose sur un message de 140 caractères maximum. Vous pouvez en envoyer autant que vous voulez, depuis Internet, mais également depuis votre téléphone par SMS. D’une simple description du repas du jour à une considération philosophique, Twitter vous laisse écrire ce que vous voulez dans la limite de 140 caractères. Le principal usage aujourd’hui est le partage de lien. Alors que je suis en pleine web-errance, si je vois quelque chose d’intéressant, il me suffit de le mettre sur Twitter. Tous les gens qui suivent mon fil Twitter (mes followers) verront ainsi mon message.

Un autre usage intéressant est la couverture d’événement en direct. Un outil assez impressionnant de recherche permet de voir en temps réel ce qui se dit sur Twitter. Une convention voulant que tous les tweets (un message sur Twitter) parlant d’un même sujet contiennent un hash-tag (c’est à dire une étiquette permettant de faire le tri) de la forme #+le sujet. Par exemple, lors des attentats à Bombay (ou Mumbaï), tous les gens ajoutaient un #mumbai à leur tweet lorsqu’il parlaient de Bombay. Ce qui permettait de « suivre » les événements, ou au moins les réactions des gens face aux événements, en direct. Les outils de recherche avancés permettent d’être encore plus précis dans la couverture. On peut chercher les tweets en fonction de leur lieu d’émission, de l’humeur de celui-ci ou seulement les tweets de certaines personnes. Ce qui en fait l’outil indispensable d’appréhension du sentiment commun lors de grands événements (comme le montre une carte faite après le Superbowl, elle montre l’ensemble des tweets émis lors du match, en fonction de leur lieu d’émission, de l’heure et du sujet).

Il reste tout un tas d’expérimentations à faire, et j’y ai donné du mien avec un jeu (TweetExquis) qui utilise Twitter comme un générateur de phrases. Mais ce qui me pose le plus de problème actuellement c’est le moyen de suivre Twitter. Un client idéal. Il aurait déjà les fonctions « de base ». Un auto-rafraîchissement, pour suivre en direct les tweets des gens que je suis (mes followings je crois). Faire des groupes parmi ceux-ci peut-être intéressant cependant, il faudrait pouvoir définir des priorités sur les groupes. La chose qui m’ennuie le plus, c’est cette histoire de 140 caractères. Pour faire tenir les liens, on utilise des raccourcisseur d’url (comme tinyurl ou bit.ly par exemple) ce qui fait que l’adresse que l’on écrit étant plus grande qu’à l’arrivée, le message fait plus de 140 caractères. Mon client idéal reconnaîtra les url et les transformera immédiatement, ce qui l’empêchera de me dire « Vous dépassez la limite, je ne vous laisse plus écrire ». De plus, il sera beau, agréable et intelligent mais surtout discret !

Une réponse sur « Mon client Twitter idéal… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *