Téléthon

Cette année, j’ai regardé le Téléthon, comme presque tous les ans. Et j’ai compris que le Téléthon, c’était peut-être le NPA. Le principe de l’AFM, c’est de trouver des sous pour financer la recherche. On pourrait se dire que la recherche, c’est fait par les entreprises pharmaceutiques. Mais la recherche qu’ils font, c’est la recherche qui ensuite rapportera des sous. C’est à dire la recherche pour des maladies qui touchent un grand nombre. Parfois même, ils les inventent. L’AFM donc, essaie de combattre ces inégalités de fait et fait un travail que le capitalisme conçoit comme normal, c’est à dire que c’est aux églises et aux associations de s’occuper de l’humanitaire. Mais ce qui pourrait être bien, ce serait que les entreprises songent un peu à faire des recherches pour rien, ou que l’État puisse financer ces recherches (en prélevant, hélas diront certains).

Ensuite, je fais mes prédictions, sur la base de quelques expériences personnelles. Je pense que ceux qui donnent n’ont pas les moyens de donner. Qu’ils se privent un peu pour donner, peut-être par compassion, peut-être parce qu’ils se disent que leur enfant aura peut-être une maladie, car c’est le hasard de la génétique qui les provoque. Le Téléthon, ce n’est pas très à la mode chez les bobos, ça j’en suis sûr. Ça a une image de « Montrons des petits handicapés pour ramener des sous ». Mon avis là-dessus, c’est que les handicapés, ils devraient être là plus souvent à la télévision et il les dérangeraient moins, ces chantres de l’égalité. Je pense que mon analyse est bien ténue et n’a pas trop d’arguments, seulement des impressions. Je vais essayer d’étoffer tout ça pour l’an prochain. À l’an prochain…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *