📣 Klaxon, l’outil qui surveille les sites à votre place

Il y a quelques mois, je suis tombé sur un outil développé par The Marshall Project, un site dédié au système judiciaire américain : Klaxon. L’outil permet de mettre sous surveillance des url et de signaler à chaque fois que la page change.

La plateforme est pas trop compliquée à utiliser et elle est imaginée pour une rédaction. Une fois déployée – j’ai fait ça en trois clics sur Heroku, on liste les url à surveiller. Ils sont visités toutes les dix minutes par Klaxon et les modifications sont signalées par mail, ou par Slack.

Je trouvais l’idée brillante ; c’est une preuve de plus de l’utilité d’apporter de la technologie dans la recherche d’informations. La plateforme a été conçue en ayant en tête les nombreuses agences fédérales ou autres qui publient des décisions sans forcément l’annoncer partout. Quand les sites de candidats se sont multipliés à l’occasion des primaires, j’y ai vu l’occasion qu’il manquait.

J’ai donc mis sur écoute les sites des candidats au fur et à mesure. C’est un peu laborieux, mais une fois en place, si le site ne change pas, ça roule tout seul. Le plus simple c’est quand le programme est bien écrit, tout sur la même page. Pendant plusieurs mois, je recevais des mails à chaque modif, minime ou non. J’en recevais aussi quand le site d’un candidat tombait en panne ou était modifié.


Le résultat n’est pas aussi croustillant que j’aurais pu espérer, les modifications n’étant que minimes. J’en ai tout de même fait un papier sur Slate.fr. Mais c’est une bonne première utilisation de Klaxon, et j’en recommande son utilisation dans les rédactions modernes.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *