Catégories
Politique

Ceci est bien une pipe

Elle serre très fort les dents. La main, large et puissante, lui serre le crâne et le rapproche d’un pénis gonflé. Le gland colle contre ses lèvres, déjà un peu humide, accrochant à son gloss. Elle respire déjà cette odeur caractéristique et désagréable. Sa mâchoire lui fait mal tellement sa lutte contre l’intrusion est importante.

Les mouvements du bassin de l’homme font de temps à autre entrer le bout de son sexe contre les incisives. La main se resserre sur les cheveux, les tirant violemment. Elle ouvre la bouche de douleur et il profite de l’interstice pour y glisser son méat dur et chaud. Bougeant en même temps que son avant-bras l’ensemble du cuir chevelu de la jeune femme, la fellation est presque parfaite.

La peur mélangée à la douleur ont retiré toute réflexion. L’un a des actions impulsives et animales. L’autre oublie de penser. Elle pourrait d’un coup de mâchoire sec abîmer le sexe qu’elle a dans la bouche, interrompant l’homme le temps de s’enfuir. Mais elle ne pense plus.

Lorsque l’homme se détend alors que le palais de la femme reçoit un liquide chaud, poisseux et gluant, elle a l’occasion de sortir la matière vivante de sa bouche et de cracher la substance au sol, dans un râle d’horreur.

C’est une fellation forcée.

photo cc flickr modenaroid

Une réponse sur « Ceci est bien une pipe »

Répondre à Simon B Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *